Association des agences de communication créative

L'A2C parmi les signataires de 100 voix : « L’équité fiscale entre entreprises d’ici et d’ailleurs est cruciale »

L’A2C joint sa voix à une centaine de personnalités et représentants des milieux culturels, syndicaux et d'affaires en appui à la déclaration suivante parue au sein de différents médias québécois ce matin :

 

« On ne peut permettre aux géants étrangers d'échapper aux taxes que toutes les entreprises d'ici doivent prélever. Il faut corriger cette injustice qui pénalise nos entreprises, nos artistes, nos artisans et nos travailleurs. Tous ensemble, nous avons le devoir de protéger la culture du Québec et du Canada. »

 

« Pour nous l’équité fiscale entre entreprises d’ici et d’ailleurs est cruciale puisque cela affecte directement la compétitivité de chacun. Les règles du jeu doivent être les mêmes pour tous que l’on parle de taxes ou de crédits d’impôt », explique Dominique Villeneuve, présidente-directrice générale de l’A2C.

 

Par ailleurs, la santé des médias québécois préoccupe tout particulièrement l’A2C dans ce dossier. En effet, les médias sont essentiels au sein de l’industrie de la communication et contribuent à sa vitalité, en plus de jouer un rôle de premier plan dans la diffusion de l’information et de la culture. « Ces derniers sont aussi en pleine transformation et ont plusieurs défis à relever pour y arriver. Ils doivent au minimum pouvoir évoluer dans un environnement fiscal équitable vis-à-vis leurs compétiteurs. C’est leur avenir qui est en jeu et leur survie est vitale à l’écosystème », conclut-elle.

 

Pour voir la liste de tous les signataires, cliquez ici.