Association des agences de communication créative

Retour sur le RDV #3 : L’économie de demain

La troisième et dernière rencontre du Sommet des dirigeants a eu lieu le 20 mai dernier et mettait en lumière l’économie de demain.

Relancer l’économie

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, a ouvert cette rencontre avec une allocution dans laquelle il soulignait les prévisions plutôt encourageantes que laisse entrevoir l’année 2021.

 

À ce jour, près de 85 % des emplois perdus à cause de la pandémie mondiale ont été récupérés et le taux de chômage au Québec se situait à 6,6 % en avril 2021, le plus bas taux au Canada.

 

Il a rappelé les investissements de 1,2 G$ en innovation, afin d’encourager le virage numérique, de sensibiliser les entrepreneurs à l’importance de ce virage et de les guider dans leurs démarches de transformation numérique.

 

 

« Nos entreprises québécoises sont résilientes, créatives et audacieuses. C’est par la communication marketing qu’on met à l’évidence ses qualités essentielles pour remettre notre économie sur les rails. »

 

  • Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation

 

Finalement, il a souligné l’importance des achats locaux. Pour favoriser la relance, les consommateurs doivent revoir leurs habitudes d’achat et consommer davantage des produits québécois. Notre industrie peut faire une différence et encourager ce changement. Le ministre en a d’ailleurs profité pour souligner le Mouvement média d’ici et l’importance du rôle qu’y joue notre industrie.

La pandémie passe, les grands enjeux économiques demeurent

René Vézina, rédacteur-en-chef chez Montréal économique et conférencier, a présenté les grands enjeux économiques en temps de pandémie, mais également l’avenir positif qui se dessine.

 

L’économie canadienne prend du mieux et les signes sont encourageants : reprise des emplois, certains secteurs particulièrement en demande, etc. Mais cette reprise est asymétrique et il y a une cassure dans le milieu de l’emploi. La pénurie de main-d’œuvre a été abordée en relatant une fois de plus les résultats alarmants de l’étude du Conseil du patronat du Québec.

 

La population vieillissante – selon le Québec économique, le quart de la population québécoise aura plus de 65 ans en 2030 – et le manque de talents qualifiés demeurent quelques-uns des défis principaux des gestionnaires. Il faudra donc faire preuve de créativité et mettre en œuvre des solutions différentes pour faire face à ce défi.

 

Notons également que, si l’avenir semble rayonnant pour le Québec et le Canada, il n’en va pas de même dans le reste du monde. Les inégalités sociales, l’accessibilité au vaccin et les contraintes sanitaires exténuantes pourraient risquer de causer une rupture de la mondialisation et avoir des répercussions sur l’économie mondiale.

 

« La réalité est maintenant tellement difficile à appréhender et à saisir que nous avons besoin de conseils et d’être accompagné pour comprendre cette complexité. Pourquoi l’importance du conseil et de votre industrie? Parce que le monde change sans arrêt et les mouvements n’ont jamais été aussi saccadés. »

 

  • René Vézina, rédacteur-en-chef chez Montréal économique et conférencier

Panel de dirigeants média dans le cadre du Mouvement média d’ici

Pour clore cette rencontre, les quatre dirigeants des grands médias d’ici ont participé à un panel. Patrick Jutras, vice-président principal et chef des revenus publicitaires chez Québecor et Groupe TVA, Pierre-Elliott Levasseur, président de La Presse, Donald Lizotte, directeur général et chef des revenus chez CBC & Radio-Canada Solutions Média et Shannon Wells, directeur des ventes chez Bell Média Québec ont discuté des perspectives d’avenir tout en revenant sur les impacts du Mouvement média d’ici.

 

Tous s’entendent pour dire que le Mouvement est une initiative qui a déjà un impact positif, même si difficile à chiffrer encore.

 

« C’est une initiative extrêmement importante. C’est bon pour nous, mais aussi pour l’écosystème du Québec. On a vu des augmentations au niveau du numérique et de la télé. Le Mouvement a certainement aidé. »

 

  • Shannon Wells, directeur des ventes chez Bell Média Québec

« On le sent dans nos discussions avec nos clients. Nous sentons vraiment qu’il y a eu une réelle prise de conscience dans l’importance d’investir dans les médias locaux et on voit vraiment l’impact que ça l’occasionne. »

 

  • Pierre-Elliott Levasseur, président chez La Presse

 

Tous s’entendent aussi pour affirmer que le modèle d’affaires évolue et continuera de le faire.

 

« C’est clair que la technologie va faire en sorte que nous pourrons soutirer le maximum de la publicité par la quantité phénoménale de données que nous avons, mais au-delà de ça, il y a les modèles d’abonnement qui sont porteurs à notre avis et nous allons transformer notre direction en ce sens. »

 

  • Patrick Jutras, vice-président principal et chef des revenus publicitaires chez Québecor et Groupe TVA

Le milieu doit s’assurer de répondre au besoin de l’ensemble du public, offrir une variété de façons de consommer les produits sans oublier de suivre l’actualité pour pouvoir mieux innover et investir dans différentes plateformes.

 

« Plus les consommateurs, les annonceurs et les producteurs seront interreliés, plus nous pourrons avoir une existence qui est logique et plus nous serons capables d’avoir un écosystème qui puisse avoir plusieurs saisons. Cela fera en sorte qu’il y aura la santé pour notre milieu. »

 

  • Donald Lizotte, directeur général et chef des revenus chez CBC & Radio-Canada Solutions Média

Replonger dans le vif du Sommet des dirigeants

Vous avez manqué une de nos rencontres ou vous souhaitez replonger dans l’une d’entre elles? Nous vous invitons à consulter les comptes rendus des premières rencontres.

 

Lire le compte-rendu de la rencontre #1 – Le futur du travail en agence

Lire le compte-rendu de la rencontre #2 – Le positionnement de l’industrie