Association des agences de communication créative

Autoréglementation

Normes canadiennes de la publicité (NCP)

Vous avez des préoccupations concernant une publicité actuellement diffusée dans les médias canadiens? Vous pouvez faire une plainte via l’organisme des Normes canadiennes de la publicité (NCP). La procédure de traitement des plaintes, mise sur pied il y a plus de 40 ans par l’industrie canadienne de la publicité, est un moyen efficace pour vous faire entendre.

 

NCP traite et répond à toutes les plaintes reçues par le biais de son processus de soumission en ligne et par courrier en se référant au Code canadien des normes de la publicité, qui fixe les critères d’acceptabilité de la publicité au Canada. Ce dernier a été élaboré par l’industrie en 1963, afin de promouvoir une pratique professionnelle et responsable de la publicité, afin qu’elle soit vraie, intègre et exacte. Il est mis à jour régulièrement afin de s’assurer qu’il demeure actuel et réponde aux attentes des consommateurs et de la société en général.

 

Pour en savoir davantage, visitez le site Web du NCP.

Choix de pub

Ce programme canadien d’autoréglementation de la publicité comportementale en ligne a été développé pour offrir aux consommateurs une meilleure compréhension et un plus grand contrôle sur les annonces qui leur sont présentées en fonction de leur comportement en ligne.

 

Choix de pub a été créé par l’Alliance de la publicité numérique du Canada (DAAC), formée de sept associations de l’industrie des communications marketing, soit :

 

  • Association des agences de communication créative (A2C)
  • Conseil des directeurs médias du Québec (CDMQ)
  • Association canadienne des annonceurs (ACA)
  • Association canadienne du marketing (ACM)
  • Canadian Media Directors’ Council (CMDC)
  • IAB Canada (IAB)
  • Institut des communications et de la publicité (ICA).

Fonctionnement de programme

L'icône Choix de pub (Ad Choices en anglais) apparaît à proximité d’une publicité quand une information est collectée ou utilisée pour proposer de la publicité comportementale en ligne (PCL). L'internaute peut ensuite cliquer sur l’icône pour consulter l’identité de l’entreprise qui collecte ou utilise les données, une description de la pratique de collecte de données de cette entreprise, ainsi qu’un lien vers la page de choix de retrait des consommateurs.

 

Le mécanisme de retrait permet à une personne qui ne souhaite pas recevoir de PCL d’exercer son choix d’être exclue du profilage et du ciblage effectués par les entreprises participantes qu’elle choisit. Dès lors, les entreprises sélectionnées doivent utiliser des fichiers témoins de retrait pour identifier cette personne et ne plus lui livrer de la PCL. À noter que cela n’empêchera pas la collecte de ses données pour des fins autres que la PCL, ni l’envoi de publicité autre que comportementale, telle la publicité contextuelle ou basée sur le contenu.

 

Pour en savoir davantage, visitez le site Web de Choix de pub.

 

Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée (CHIC)

L’A2C a participé – en collaboration avec l’industrie de la mode, des médias, de la vente au détail et d’organisations en santé  –  à l’élaboration de la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée, propulsée par le Gouvernement du Québec et la ministre Christine St-Pierre en 2009.

 

Ce document se veut un engagement collectif pour un projet de société accueillant la diversité corporelle. Celle-ci s’exprime par une représentation plus réaliste des personnes. Aussi, elle encourage la diffusion d’images d’individus d’âges, de grandeurs, de grosseurs et d’origines culturelles variés.

 

Les signataires reconnaissent que les idéaux de beauté basés sur la minceur extrême peuvent nuire à l’estime personnelle, particulièrement chez les filles et les femmes.

 

L’A2C invite ses membres et partenaires à appuyer le mouvement et à signer la CHIC.